mardi 6 avril 2021

Lisez La Torche 2.0 Neuchâtel! Abonnez-vous! https://latorche.ch/users/register/local

 


Apéro de luxe

- Image de Vincent L'Epée - Texte de Urbain Torché

Un couple se présente à la réception de l’hôtel Beau-Rivage à Neuchâtel*.
- Bonjour, nous aimerions une chambre double pour la nuit.
- Très volontiers. Suite, De Luxe, Supérieure ou Standard ?
- La Standard fera l’affaire. C’est combien ?
- 310 francs.
- Avec le ptit déj ‘ ?
- Non, mais y a la télé et le wifi gratuit.
- Ok, on prend.
- Vous pouvez disposer immédiatement de votre chambre. Peut-on monter vos bagages?
- Non, merci, c’est très aimable mais nous viendrons seulement demain matin.
- ???????
- Oui, on habite juste à côté et on dort très bien dans notre lit. La chambre, c’est juste pour avoir le droit de venir boire l’apéro demain matin sur votre terrasse.

 * ou n'importe quel autre hôtel qui sert à boire à ses clients sur sa terrasse pour autant qu'ils aient réservé une chambre.

PS : pour celles et ceux qui n’auraient pas les moyens de se payer cet apéro «de luxe», vous pouvez toujours aller acheter des cacahuètes à la Migros avant d’aller vous promener le long des quais et les lancer aux «veinards» qui sont installés confortablement sur les terrasses pour accompagner leur Mojito.


samedi 3 avril 2021

Lisez Arcinfo et Le Journal du Jura! Abonnez-vous! https://www.arcinfo.ch/pages/nos-abonnements-664615 https://www.journaldujura.ch/abo

 


Et pour celles et ceux à qui l'info aurait échappé:
https://www.arcinfo.ch/articles/regions/jura-jura-bernois/les-autorites-inquietes-apres-la-liesse-a-moutier-faites-un-test-covid-1062162?r=1#top-body


Lisez La Torche 2.0 Neuchâtel! Abonnez-vous! https://latorche.ch/users/register/local

 


Dératisation à l'hôpital
Ce devait être au pire un terrain vague, au mieux un centre de réadaptation ou un home pour personnes fatiguées. Eh bien non, tel le phénix, l’Hôpital de la Chaux-de-Fonds renaît de ses cendres. Sauvé in extremis de la démolition il y a quatre ans par la volonté populaire de conserver deux sites de soins aigus dans le canton, il va pouvoir bénéficier d’un lifting attendu depuis trop longtemps. Un premier crédit a été accordé pour mettre aux normes la toiture, les ascenseurs et l’héliport. Ce qui devrait éloigner les vautours et les … musaraignes.
- Image de Vincent L'Epée - Texte de Urbain Torché
En novembre 2017, notre regretté confrère Stéphane Devaux relevait dans ArcInfo qu’il y avait dans le projet de réorganisation de notre système hospitalier cantonal «plus de questions que de réponses». Parmi ses interrogations, il se demandait notamment «Quand rénovera-t-on l’hôpital de La Chaux-de-Fonds?».
Eh bien, on y est enfin. La pandémie a donné raison à ceux qui se sont battus pour la sauvegarde du site. Depuis une année, on n’entend plus guère les lamentations des vautours (rapaces diurnes nécrophages) qui pensaient se régaler sur la carcasse de ce qu’ils avaient presque réussi à réduire au stade de dispensaire de campagne.
On pouvait en effet craindre le pire. Pendant des années, le site des Montagnes avait été mis au régime du minimum vital. Dépouillé de sa maternité, de l’essentiel des soins pédiatriques, de la permanence des blocs opératoires et des soins intensifs, il avait fallu une forte réaction populaire pour freiner l’hémorragie planifiée par la décision du Conseil d’Etat, le 19 janvier 2015, de suspendre les travaux de rénovation du site chaux-de-fonnier d’Hôpital neuchâtelois (HNE).
On connaît la suite. Le vote du 12 février 2017 a fondamentalement changé la donne. Et les nouveaux «responsables» (enfin des gens qui méritent cette appellation), après des débuts difficiles, semblent avoir trouvé le rythme de croisière.
On ne devrait plus avoir à chasser les visiteurs indésirables sur le site, comme lorsqu’en septembre 2014, une musaraigne s’était invitée dans les blocs opératoires.


Lisez L'Illustré, abonnez-vous! https://boutique.illustre.ch/abonnements

 


lundi 29 mars 2021

A découvrir déjà ici via le site d'Arcinfo ou ce mardi 30 mars dans l'édition papier: bilan chiffré et illustré de la législature 2017-2021 au Grand conseil neuchâtelois.

https://www.arcinfo.ch/.../legislature-2017-2021-le-grand...

Lisez Arcinfo! Abonnez-vous! https://www.arcinfo.ch/pages/nos-abonnements-664615














Lisez Arcinfo et Le Journal du Jura! Abonnez-vous! https://www.arcinfo.ch/pages/nos-abonnements-664615 https://www.journaldujura.ch/abo

 



 

lundi 22 mars 2021

Lisez Arcinfo et Le Journal du Jura! Abonnez-vous! https://www.arcinfo.ch/pages/nos-abonnements-664615 https://www.journaldujura.ch/abo

 


Lisez Vigousse! Abonnez-vous! http://www.vigousse.ch/abonnements.php

 


Lisez La Torche 2.0 Neuchâtel! Abonnez-vous! https://latorche.ch/users/register/local

 


Polar congolais à Neuchâtel 
L’excellente émission Mise au Point de dimanche dernier a diffusé une enquête qui passe par la République démocratique du Congo (RDC), un homme d’affaires israélien et … Neuchâtel. Du blanchiment d’argent sale à grande échelle qui sent fort.
- Image de Vincent L'Epée - Texte de Farel Torcheq
L’Israélien, naturalisé congolais, exploite des mines en RDC. Dans des conditions honorables, sans doute. Il se trouve depuis trois ans sur la liste noire des Etats-Unis, soupçonné d’avoir fait perdre plus de 1,36 milliard de dollars à l’Etat congolais. «Ce manque à gagner équivaut au double du budget annuel alloué par la RDC à la santé et à l’éducation», relevait une ONG à propos de l’un des pays les plus pauvres du monde.
Depuis trois ans, il est interdit de toute transaction touchant au système monétaire américain, sous peine de lourdes sanctions. Trump les avait allégées, Biden vient de les durcir. Le magnat est malin. Il traite avec la banque camerounaise Afriland First Bank à Kinshasa, la capitale de RDC. Accusé de corruption, Dan Gertler est considéré comme un pilleur des richesses congolaises par des ONG locales comme occidentales.
Un jour, deux employés ont reconnu Dan Gertler dans les locaux d’Afriland. Ils découvrent alors d’importants dépôts en cash effectués en dollars sur les comptes de sociétés gérés par «le roi des mines» ou ses proches. Ils quittent l’entreprise, se réfugient à l’étranger et se transforment en lanceurs d’alerte.
Les fonds virtuels de Dan Gertler passent ensuite par Neuchâtel, dans un immeuble situé à l’entrée (ou à la sortie, c’est selon) de l’autoroute en direction de Bienne. Comme l’a montré Mise au Point et vérification faite sur place, Afriland ne dispose que d’une boîte aux lettres « collective ». Une fiduciaire se contenterait de rediriger le courrier. Par ailleurs, le numéro de téléphone indiqué dans le registre du commerce n’existe pas. L’un des lanceurs d’alerte est convaincu que les dirigeants du groupe établis à Neuchâtel étaient au courant: «Je soupçonne que la holding suisse a fermé les yeux», dit-il dans le reportage. Jugé par contumace, le vilain dénonciateur n’a pas intérêt à retourner au pays. Il a été condamné à mort en RDC.
Afriland, sur son site internet,, vante ses «meilleures performances économiques qui soient dans une logique de responsabilité sociale et environnementale». Faire sortir des sommes colossales de RDC fait donc partie de la responsabilité sociale
Grâce à ses liens avec la famille Kabila, Dan Gertler a pu acquérir à bas prix des concessions minières qu’il revend ensuite à de grands consortiums miniers, comme Glencore, en réalisant de juteux bénéfices. Son nom apparaissait déjà dans les enquêtes sur les «Panama Papers». Tout comme celui de l’avocat à la faconde intarissable, Me Marc Bonnant.
La star du barreau n’a pas répondu à la RTS et s’appuie sur le secret professionnel. Marc Bonnant confirme néanmoins que Dans Gertler est son client. Dans un document révélé par le lanceur d’alerte, on voit qu’il a touché 98 000 euros de son bon client. « Aurais-je reçu de M. Dan Gertler un quelconque versement en rémunération de mes diligences que ce versement est légitime juridiquement et économiquement fondé », a-t-il néanmoins communiqué à Mise au Point. On l’a connu plus bavard.


samedi 13 mars 2021

Lisez Arcinfo et Le Journal du Jura! Abonnez-vous! https://www.arcinfo.ch/pages/nos-abonnements-664615 https://www.journaldujura.ch/abo

 


Lisez Arcinfo! Abonnez-vous! https://www.arcinfo.ch/pages/nos-abonnements-664615

 A l'approche des élections cantonales, Arcinfo m'a demandé d'apporter un peu de sel (et peut-être aussi un peu de poil à gratter...) par quelques dessins sur le sujet. A découvrir dans nos pages de l'édition de ce week-end, mais aussi sur le site internet et l'application Arcinfo tout au long de la campagne.








Lisez La Torche 2.0 Neuchâtel! Abonnez-vous! https://latorche.ch/users/register/local

 


Neuchâtel: une législature de com'
«Neuchâtel en mouvement et conquérant», c'est le titre du dernier cahier Ifolor développé par le service de com' du canton pour vanter la législature 2017-2021...
- Image de Vincent L'Epée - Texte de Betty Saucisse
«Neuchâtel en mouvement et conquérant», soit 14 minutes et 11 secondes de parler creux sans peine, serties d'images prétexte tellement au ralenti que vous vous croyez sous morphine.
«Neuchâtel en mouvement et conquérant», c'est sept chapitres avec du suspense, de l'amour et des larmes, mais pas de sexe, dommage.
«Neuchâtel en mouvement et conquérant», avec les chèvres d'Urbain Torché à 4 minutes 23 pour vanter l'économie de proximité.
«Neuchâtel en mouvement et conquérant», par contre pour le Covid, ils y arriveront pas tout seuls.
«Neuchâtel en mouvement et conquérant», avec la performance inédite de Marguerite, à 9 minutes 24, qui regarde passer un vélo! S'agit de changer de paradigme de la mobilité.
«Neuchâtel en mouvement et conquérant», ou 14 minutes et 11 secondes d'exercice d'autocongratulation, parce que le législatif a bien bossé, quand même... Ou serait-ce son service de com'?



 

samedi 27 février 2021

Lisez Arcinfo et Le Journal du Jura! Abonnez-vous! https://www.arcinfo.ch/pages/nos-abonnements-664615 https://www.journaldujura.ch/abo

 


Lisez Vigousse! Abonnez-vous! http://www.vigousse.ch/abonnements.php

 


Lisez La Torche 2.0 Neuchâtel! Abonnez-vous! https://latorche.ch/users/register/local

 


Personne, bien sûr, il ne s’agit que de faire triompher le droit! C’est, en tout cas, ce qu’assure, la main sur le coeur, le procureur général neuchâtelois Pierre Aubert. Il vient de faire recours contre l’acquittement d’Yvan Perrin en première instance, en juillet dernier, comme l'a révélé mardi la radio RTN. Selon lui, Yvan Perrin s’était méchamment attaqué à l’islam en général sur sa page Facebook, ce qui tombe sous le coup de la loi. «Je ne visais que l’islamisme radical, violent et terroriste», avait plaidé l’accusé, obtenant gain de cause sur ce point. Et le second point?

- Image de Vincent L'Epée - Texte de Franz

Perrin avait aussi gagné sur l’autre chef d’accusation: on ne pouvait le tenir pour responsable des commentaires haineux ajoutés au texte par des internautes un peu trop enthousiastes. Là également, Aubert pense le contraire, qualifiant au passage les «amis» de Perrin sur Facebook de lecteurs «très moyens».

On pensait que le procureur voulait une jurisprudence claire sur cette question de responsabilité dans le dépotoir de Facebook, ce qui nécessiterait un arrêt du Tribunal fédéral. Mais il n’en dit rien dans son recours à la Cour pénale du canton: apparemment, il veut seulement la peau d’Yvan Perrin.


lundi 22 février 2021

Lisez Arcinfo et Le Journal du Jura! Abonnez-vous! https://www.arcinfo.ch/pages/nos-abonnements-664615 https://www.journaldujura.ch/abo

 


Lisez La Torche 2.0 Neuchâtel! Abonnez-vous! https://latorche.ch/users/register/local

 


L’argent des autres

«La BCN affiche un solide résultat en 2020, malgré les effets de la pandémie», se gargarise la BCN dans un communiqué communiqué ce mardi sur son site.

- Image de Vincent L'Epée - Texte de Betty Saucisse

Mais comment expliquer que les riches deviennent toujours plus riches, même (et surtout) en temps de crise? Tous des salauds? Bien sûr! En tout cas à La Torche, on se contente très bien de cette explication.

Et puis nous viennent comme des remords, un léger doute, une hésitation... C'est que La BCN, quoi que plus riche par rapport à 2019 (+2.4% pour son bénéfice net; on comprend pas bien mais on vous le dit quand même), versera 29 millions de francs au canton de Neuchâtel... Alors on rit moins jaune.

Bon, c'est pas exceptionnel non plus, hein, on va pas se pâmer quand même! La BCN transvase des petits sous chaque année en direction de notre glorieuse république. Et cette année, «cela représente une contribution de 165 francs par habitant», explique doctement la banque cantonale au petit peuple. Alors on dit «ouf» et surtout «merci»! Oui, merci au 571 fugueurs qui ont quitté le canton durant l'année 2020, grâce à eux, c'est 53 centimes en plus pour ceux qui restent! Elle est pas belle la vie?


dimanche 14 février 2021

Lisez Arcinfo et Le Journal du Jura! Abonnez-vous! https://www.arcinfo.ch/pages/nos-abonnements-664615 https://www.journaldujura.ch/abo

 


 


Lisez La Torche 2.0 Neuchâtel! Abonnez-vous! https://latorche.ch/users/register/local

 


APPEL À TÉMOINS – Le variant britannique aurait été aperçu dans des établissements scolaires du secondaire I et II à Neuchâtel, mais on ne sait pas dans quel collège.
- Image de Vincent L'Epée - Texte de Betty Saucisse
Signalement: il porte un chapeau melon et un parapluie, sa moustache semble être fausse selon différentes sources. Il parle le français couramment, mais avec un accent nasillard.
Les témoins sont invités à prendre contact avec tous les commentateurs Facebook qui sont persuadés qu’on leur cache qqch.


dimanche 7 février 2021

Lisez Arcinfo et Le Journal du Jura! Abonnez-vous! https://www.arcinfo.ch/pages/nos-abonnements-664615 https://www.journaldujura.ch/abo

 


Lisez Vigousse! Abonnez-vous! http://www.vigousse.ch/abonnements.php

 


Lisez La Torche 2.0 Neuchâtel! Abonnez-vous! https://latorche.ch/users/register/local

 


Plus de pression sur les boutons-pressoir

- Image de Vincent L'Epée - Texte de Betty Saucisse

L’institut fédéral suisse des sciences et technologies de l’eau a également amené sa pierre à l’édifice de la recherche sur le coronavirus: elle assure qu’il n’y a «quasiment aucun risque d’attraper le Covid en appuyant sur les bouton-pressoir!» Mais OUF !

Les boutons-pressoir – à ne pas confondre avec les boutons-pression – que l’on appelle également boutons-poussoir, sont une invention à visée égalitariste, dont tout le monde est amené à se servir dans sa misérable vie, parfois même plusieurs fois par jour: ascenseur, porte-vitrée des banques, passages pour piétons, arrêt de train à la demande, bus, trains, trams, funis, crache-thune, caisses automatiques, distributeur de ticket à la poste, à la banque (ah non, là c’est des écrans, et y a pas d'étude sur le sujet…), sonnettes, digicodes, distributeur Selecta, pistolets des pompes à essence, parcomètre, consignes à la gare, photomaton, etc.. Et comme de nos jours, partager l’espace public n’est pas sans risque, c’est une excellente nouvelle!  

Mais bon, ce serait dommage de voir les citoyens se libérer de leurs angoisses après de si glorieuses découvertes. L’institut fédéral suisse des sciences et technologies de l’eau, qui ne se mouille pas, a donc glissé une petite info anxiogène pour rester dans la tendance: «La probabilité que quelqu'un tousse ou éternue sur une table et que, donc des gouttelettes contenant de fortes concentrations de virus se trouvent à sa surface, est beaucoup plus élevée que pour un bouton-poussoir ou une poignée de porte».

Franchement, mais qui s'amuserait à tousser ou éternuer sur une table? Sur les boutons-pressoir, c'est tellement plus rigolo!


jeudi 4 février 2021

Lisez La Torche 2.0 Neuchâtel! Abonnez-vous! https://latorche.ch/users/register/local

 


«Le lièvre et la tortue, version vaccination Covid…» 
- Image de Vincent L'Epée - Texte de Betty Saucisse
«... En bonnes tortues, nous autres neuchâtelois sommes partis à temps. Mais, contrairement à la tortue de la fable de La Fontaine, nous nous sommes arrêtés en chemin pour laisser passer les lièvres qui se moquent bien de nous.» Ce n'est pas le docteur Robert qui raconte cette histoire, mais un lecteur d'«ArcInfo», dans un commentaire à la suite de l’article: «Covid-19: vaccination retardée dans les pharmacies et cabinets médicaux neuchâtelois», publié jeudi 28 janvier.
Et les lièvres se moquent tant, qu'ils vont carrément demander à la tortue de leur fournir les doses si précieusement économisées. En effet, au 28 janvier, seules quelque 3800 doses avaient été utilisées sur les 12 000 reçues de la Confédération, nous apprend «ArcInfo».
Que voulez-vous, c'est le prix à payer pour la stratégie de «montée en puissance» du Canton des tortues... Franchement, ça veut dire quoi? On entend généralement cette expression dans le domaine du sport, ou dans celui de la psychopathologie. Vous savez, quand les maniaques «montent en puissance»...
Bref, il faut juste retenir une chose: avec La Fontaine, la tortue n'est jamais montée en puissance, on attend donc la fin de la belle histoire du docteur Robert avec impatience, de même que ce foutu vaccin.